La fondatrice

Portrait de Catherine LAM

Catherine Lam - Fondatrice de Loesia
Fondatrice de Loesia

Catherine Lam a une solide formation scientifique. Elle a décroché une licence de chimie-biologie, une maîtrise de chimie et un master en Ingénierie technico-commerciale. Pendant plus de 8 ans, elle travail dans l’assurance et le contrôle qualité de produits de biens de consommation, à l’étranger et en France.

Depuis toujours, elle a une peau sensible et réactive (dermatite atopique), qui s’est accru ces dernières années, à force de s’appliquer des cosmétiques et maquillages conventionnels non adaptés à sa peau car il n’y avait pas de produits répondant à sa sensibilité.

Elle décide de fondé Loesia, en formulant des articles de beauté avec des ingrédients naturels.

Loesia

Loesia est une marque de maquillage biologique et naturel, fabriqué en France, à l’Origine de vos Émotions. 

Les Origines de Loesia​

Loesia vient de Poésie souvent associé à la sensibilité, aux émotions, aux sentiments, à la douceur, aux souvenirs et à la création. Nous souhaitons vous faire redécouvrir le plaisir de vous maquiller naturellement, avec un produit plus respectueux de votre peau et de notre environnement sans compromis sur la qualité. 

Tout à débuter durant les études de la fondatrice. Lors d’un stage dans un laboratoire de cosmétique, Catherine doit formuler une crème de soin. Elle ajoute les ingrédients les uns après les autres dans son bécher, pour obtenir une formule composée d’une trentaine d’éléments, tous synthétiques.
Cette expérience la fait réfléchir : « a-t-on réellement besoin d’autant d’ingrédients chimiques pour obtenir un cosmétique efficace, alors qu’il existe une multitude d’ingrédients naturels ? Et l’application quotidienne d’une telle quantité d’éléments synthétiques est-elle bonne pour la peau ? »

En juillet 2017, Catherine quitte son emploi.  Elle met à profit sa maîtrise de la chimie pour formuler elle-même ses rouges à lèvres. Pendant plus de huit mois, elle expérimente et teste plus de 50 formules avec différents ingrédients, fixant son choix sur six teintes : la gamme de rouge à lèvres Loesia était née.

Loesia Maquillage biologique et naturel fabriqué en France à l'Origine de vos émotions.
Drapeau Française


Made in France

Drapeau Française

Mieux consommer c’est consommer localement. 

Pour sélectionner & collaborer avec un fournisseur, et à chaque étape de développement du produit, deux conditions sine qua non doivent être satisfaites: fabrication française et le respect de l’environnement. 

Les huiles végétales et les ingrédients

Huiles végétales + Cires + beurre (2)

Le rouge à lèvres est composé de 11 ingrédients (majoritairement d’huiles végétales) + des pigments naturels.

Nous avons donc privilégiés des huiles françaises ou européennes, qui ont des actions bénéfique sur la peau. Plusieurs essais ont été réalisés avec différentes ingrédients, comme l’huile de pépin de Framboise, l’huile de Chanvre. Finalement l’huile de Prune, l’huile de Pépin de Raisin et l’huile d’Olive ont été sélectionnées. Découvrez les ingrédients ici.

    Aspect environnemental:

  • Formule minimaliste pour tirer le meilleur de chaque élément.
  • Agriculture locale
  • Empreinte carbone limitée
  • peu d’ingrédients cultivés dans des pays lointains et importés en France.

Le bâton de rouge à lèvres

Loesia - Bâtons de rouge à lèvres - Made in France

Les bâtons de rouges à lèvres sont fabriqués pas une usine située dans la région Centre Val-de-Loir. Au cœur de la Cosmetic Valley française. 

Le piquage, action de mettre le bâton de rouge à lèvres dans le tube de rouge à lèvres, est fait à la main. Chaque article est unique, c’est pour cela que l’aspect du bâton n’est pas lisse, comme il n’est pas finalisé par une machine.  

     Aspect environnemental & social:

  • Empreinte carbone limitée production locale
  • Finition à la main, consommation énergétique minime
  • Economie locale favoriser
  • Préservation des emplois

Le tube de rouge à lèvres

Tube de rouge à lèvres Loesia

Le tube de rouge à lèvres est manufacturé par une usine situé en Bretagne.

Avec un capot étanche à l’air et à l’eau, pour une préservation maximale du bâton.

Choix: Nous avons choisi ce tube en plastique et aluminium car c’est le seul qui protège bien le bâton et est fabriqué en France. Nous nous sommes renseignés pour les étuis en carton, bois, bambou. Or les matières premières de ces derniers sont issus de forets d’Asie, traités chimiquement et acheminés par bateau. 

     Aspect environnemental & social:

  • Empreinte carbone limitée production locale
  • Les matières qui composent le tube sont recyclables
  • Economie locale favoriser 
  • Préservation des emplois

Le packaging & étiquettes

Loesia étiquettes

Les étuis en cartons sont usinés en Auvergne – Rhône – Alpes. 

Les étiquettes collées en dessous des rouges à lèvres et au-dessus des boîtes sont imprimés dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Choix: Ces imprimeurs ont le label « Imprim’Vert », cela veut dire qu’ils réduisent leurs impact sur notre environnement. Leurs procédures d’impressions et les produits utilisés sont en adéquation avec le cahier des charges du label. 

Les encres utilisées sont végétales. Elles sont issues de produits naturels et non de solvants à base de pétrole.

Le carton est issu de bois FSC (Forest Stewardship Council – 1 arbre coupé = 1 arbre planté) Mixte : produit composé de fibres vierges certifiées et de recyclage de fibres pré ou post consommateur.

     Aspect environnemental & social:

  • Empreinte carbone limitée production locale
  • Issus de forêts contrôlées 
  • Encres végétales
  • Economie locale favoriser 
  • Préservation des emplois

Les accessoires

Accessoires Loesia Made in France

Trousse de maquillage, 100% en coton naturel, est fabriqué au Royaume Uni et imprimé en Ile-de-France. 

Lingettes démaquillantes réutilisable, fabriqué en France cousues main. 100% coton biologique certifié Oeko-tex 100.

     Aspect environnemental & social:

  • Empreinte carbone limitée production locale
  • Pas de mélange de matières
  • Pas de teintures 
  • Economie locale favoriser 
  • Préservation des emplois
Retour haut de page